Cet inventaire a du être rédigé en 1999 car il manque le dernier tableau Si tous les enfants du monde réalisé pour célébrer le passage à l'an 2000

Dans ce village du bord de mer, tout le monde ramasse des coquillages et confectionne des petites boîtes, des sujets, des poupées, qui souvent sont vendus aux touristes l'été.

Youen a commencé par faire de même, puis il a créé des maquettes de bateaux.

Ce sont les marins de la criée qui lui fournissent les coquillages.

Sans que l'on sache ce qui l'a inspiré, il entreprend en 1961 la création d'un monumental carrosse en trois dimensions avec une façade de château en arrière-plan.

Réminiscence de son désir d'architecture ?

C'est en 1981 qu'il commence la réalisation d'un tableau sur bois, en coquillages à la manière d'un mosaïste, Les moules, les Saint-Jacques, les ormeaux sont découpés ou non, collés. Le tout encadré en bois exotique, du movingui, fabriqué par le menuisier du village, suivant les indications de Youen.

Il garde les couleurs naturelles des coquillages avec un vernis maritime.Technique qu'il va garder jusqu'à la fin.

D'après les témoignages, il exécutait un dessin préalable, puis le reproduisait dans le cadre, sur la plaque de bois et collait les coquillages découpés.

Les tableaux vont ainsi s'enchaîner, deux par an en général. A chacun il donne un titre. Il disait avoir besoin de six mois pour terminer un tableau. Son œuvre comporte quatre maquettes de bateaux, un carrosse des rosaces et 25 tableaux réalisés en 19 ans.

2019 par Callune. Créé avec Wix.com