Youen Durand, un artiste singulier

Yves Durand, Youen, en breton est né le 12 septembre 1922 à Lesconil, petit port du pays bigouden dans le Finistère (29).

Il est le deuxième fils de Marie Le Roux et Laurent Durand. Il nait handicapé, son fémur gauche atrophié lui rend la marche difficile. Il reste donc à la maison alors que ses camarades courent dans les rochers. Il lit beaucoup. A la fin de ses études, il souhaite intégrer l'école d'architecture de Quimper mais l'école ferme à cause de la guerre. Il devient tailleur.

A cette époque, Lesconil compte 8 tailleurs et couturières. Petit à petit, le prêt à porter s'installe à Pont l'Abbé; il doit donc changer de métier. Très apprécié pour son sérieux, il ne fréquente pas les bars, on lui propose la direction de la criée de Lesconil.

Le port de Lesconil compte alors 58 chalutiers et 20 canots. Près de 400 marins débarquent chaque jour.

Le bureau d'Yves est à l'étage, pas d'aménagements de poste handicapé! C'est un métier difficile mais Yves, réfléchi et calme, est très apprécié de ces hommes rudes. En 1982 il se fait opérer, il marche mieux, en invalidité puis à la retraite, il proclame que la vie commence à soixante ans. C'est alors qu'il se consacre tout entier à son art jusqu'en 2000. Malade des poumons, en partie à cause de la colle scotch qu'il a inhalé pendant des jours et des nuits,il est hospitalisé à Pont l'Abbé où il mourra le 24 novembre 2005.

A ses amis Michel et Marie-Thérèse Le Berre il dira peu de temps avant sa mort : ʺje cherche la clé du royaume des ténèbres et je ne l'ai pas encore trouvéeʺ.

2019 par Callune. Créé avec Wix.com